dimanche 4 août 2013

Clamart - Bibliothèque - Atelier de Montrouge - part. 3

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.
Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)
Ingénieur: Nikos Chatzidakis
Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia
Construction:  1965

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

partie 2:
http://astudejaoublie.blogspot.fr/2012/12/clamart-bibliotheque-atelier-de.html
partie 1:
http://astudejaoublie.blogspot.fr/2012/02/clamart-bibliotheque-pour-enfants.html

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
Les bibliothécaires ont treize ans









"Réservé aux moins de 14 ans"- Connaissance des Arts - Décembre 1966

Reportage photographique: Edouard Boubat, Texte par Eveline Schlumberger


Pour mille cinq cents enfants, la bibliothèque de Clamart, un acte d'architecture et de mécénat exemplaire, est le premier contact avec les livres et les reproductions artistiques.


Charles Péguy disait : « A dix ans, tout est joué ». Parce qu’elles pensent comme lui, quelques personnes de bonne volonté se sont réunies en une association : « La Joie par les livres ». Les membres de cette association croient aux livres, non pas tant comme véhicule du savoir que comme moyen d ’ouvrir l’esprit à la curiosité de la vie et du monde. Ils croient aussi que cette curiosité doit s’acquérir de bonne heure sous peine de ne s’acquérir jamais. Le résultat de cette double conviction s’inscrit sur l’herbe verte d ’une cité de la banlieue sud de Paris : la bibliothèque d’enfants de Clamart.

Destinée aux jeunes de quatre à quatorze ans, elle a l’air d ’un jouet. L’architecte semble s’être amusé à dessiner, de la pointe de son compas, des ronds imbriqués les uns dans les autres, le plus grand formant jardin. Rien de plus concerté en réalité que cette architecture. La courbe (chaque rond porte un nom : salle d’accueil, sallede prêt, salle de lecture des grands, salle de lecture des petits) a été choisie pour de bonnes raisons. Du rond central, les bibliothécaires ont vue sur toutes les salles. Par ailleurs, une pièce ronde donne une impression de calme, de sécurité et favorise — sans jeu de mots — la concentration.

La bibliothèque de Clamart n’est pas la première bibliothèque conçue en France pour les enfants. Il en existe une soixantaine, mais le plus souvent elles doivent se contenter d’un coin qu’on leur abandonne dans une bibliothèque d’adultes. A Clamart, on a bâti exprès pour les enfants. « La Joie par les livres » dont les ressources sont uniquement d’ordre privé — dons et cotisations — s’est chargée de la construction et de l’animation. La municipalité a fourni le terrain et elle entretient le bâtiment. Dans dix-huit ans, tout lui reviendra. C’est une aubaine pour Clamart que bien des communes lui envient. Et pourtant, avant Clamart, trois municipalités parisiennes, à qui l’offre avait été faite, l’avaient refusée!

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
Pin naturel et mobilier finlandais.

Une petite planète littéraire
Ici tout ce qu’on touche, tout ce qu’on voit matérialise une idée, concrétise une intention. Si les lavabos sont si nombreux dans les vestiaires, c’est pour que les enfants puissent facilement se laver les mains avant d ’aborder les livres. Si l’on voit au mur du hall d ’entrée des casiers placés à différentes hauteurs, c’est pour qu’ils s’y débarrassent de leurs cartables et de leurs chaussures : ce dernier geste, né du hasard (il pleuvait le jou r de l’inauguration et cent souliers boueux eussent abîmé les sols tout neufs), est devenu un rite — on pénètre dans l’enceinte des livres comme dans une mosquée. Si le sol des salles de lecture est en liège, c’est pour amortir les bruits. S’il y a une cheminée dans la « salle du conte », c’est pour restituer l’atmosphère un peu magique des veillées d’autrefois autour de la bibliothécaire qui, chaque semaine, y égrène une histoire. Si cette salle communique avec celle des ateliers de travaux manuels, c’est pour que, l’histoire entendue, on puisse aussitôt traduire avec les pinceaux ou la pâte à modeler les formes, les fantasmes qu’elle aura suggérés. Si le jardin est truffé de bancs circulaires, c’est pour qu’on puisse s’y installer à lire par petits groupes. Si le mur de ce jardin est creusé d ’alvéoles et de niches, c’est pour offrir un refuge au lecteur solitaire qui viendra s’y lover avec le livre de son coeur. Car à la bibliothèque de Clamart, on lit où l’on veut, comme on veut, dehors ou dedans, seul ou à plusieurs, assis ou allongé à plat ventre, à son choix. 

C’est là peut-être la plus grande nouveauté de cette bibliothèque d’avant-garde : les enfants y sont chez eux. Ils le savent, on le leur a dit. On leur a dit qu’ils en étaient responsables, contenant et contenu. On leur a dit que s’ils la salissaient, eh ! bien, ils auraient une maison sale. Aussi, au bout d ’un an, n ’a-t-on encore jamais eu à effacer ni traces de doigts, ni graffiti. Chaque candidat lecteur, lorsqu’il s’apprête à inscrire (lui-même) son nom dans le registre de la bibliothèque — ils sont déjà mille cinq cents — a lu la phrase qui figure en tête de toutes les pages : « En écrivant mon nom dans ce livre, je deviens membre de « La Joie par les livres »,je promets de prendre soin des livres et d’aider les bibliothécaires à rendre notre bibliothèque utile et agréable.»

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

Un enfant s’inscrit, et c’est un autre enfant qui reçoit son inscription. Ce bibliothécaire en herbe — c’est un grand honneur d’occuper ce poste — guidera ses premiers pas dans le maquis des livres. Il faut voir ces chercheurs de huit ans s’orienter bientôt avec aisance parmi les étiquettes bleues, rouges ou vertes du fichier, relever eux-mêmes leur cote et se diriger droit vers le rayon, le casier qu’elle leur indique. Tous les livres sont exposés à portée de main. Pour le plaisir : la « boîte aux livres » — un bac où l’on fouille comme chez le bouquiniste.

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
La boite aux livres, à bonne hauteur.



Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

Leur grande découverte : Paul Klee

Il y a aussi la boîte aux images. Elle contient, glissées sous cellophane, des reproductions d’œuvre d’art — Durer et Monet, Watteau et Kandinsky, Rembrandt et Poliakoff. Comme les livres, on peut emporter les images chez soi, à raison d’une tous les quinze jours, que l’on accroche au-dessus de son lit. La bibliothèque fournit même l’encadrement. Le classement des œuvres a été établi d’un commun accord entre les bibliothécaires et les enfants. Il est simple à souhait : ange, bataille, château, danse, forêt, gare, etc. A la rubrique « cheval » on trouve un Champ de courses de Degas, le Cheval blanc de Gauguin et l’Arabe sellant son cheval de Delacroix. Aux « musiciens », le Joueur de guitare de Juan Gris, la Femme au tambourin de Picasso et le Joueur de flageolet de Villon. Au début les enfants disaient en bloc : ce sont des Picasso! Maintenant ils distinguent. Ils les ont même répartis dans les diverses rubriques, essentiellement concrètes, de la « boîte aux images ». Telle composition de Bissière, par exemple, a été classée à l’unanimité « paysage ». Quant aux irréductibles, on leur a laissé, à regret, leur triste nom d’« abstraits ». Wols, Hartung « sortent » beaucoup. Mais c’est le Poisson magique de Klee qui, entre tous, est le plus souvent péché.

Commentaires, conférences, expositions, techniques audio-visuelles facilitent l’approche des œuvres. Cependant, à Clamart, on croit avant tout au contact direct et familier. Le secteur le plus surprenant de la bibliothèque groupe environ cinq cents livres étrangers dans leurs éditions d’origine — anglaises, tchécoslovaques, russes, américaines, allemandes, polonaises, japonaises. Ces livres, toujours illustrés, les enfants les manipulent, les regardent — texte et image. Au besoin, un magnétophone leur en donne la traduction par écouteurs individuels. Ainsi découvrent-ils Nils Holgersson en suédois, Simplizissimus en allemand, David Copperfield en anglais.

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965

Les vocations qui germeront ici

L’association ira encore plus loin dans ces échanges. Dès le printemps prochain, elle invitera deux bibliothécaires d’un même pays étranger à passer un an auprès des enfants de Clamart afin de leur faire connaître les enfants de leur pays. L’expérience sera renouvelée chaque année avec un pays différent. C’est au monde entier que « La Joie par les livres » souhaite étendre la curiosité des enfants — et partant leur compréhension. D’ores et déjà, elle accueille à Clamart les instituteurs, les pédagogues et tous les spécialistes qui désirent étudier ses méthodes. Elle a créé un bulletin qui analyse régulièrement les ouvrages édités pour la jeunesse. Elle n’est pas destinée uniquement à faire plaisir à quelques milliers d’enfants de la région parisienne, elle entend être un instrument de coopération. « Qui peut savoir quelles vocations germeront ici?, a écrit M. Jean Schlumberger en tête du livre d’or. J’attends que cette maison prenne un rôle dans l’histoire de la culture. »

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
Silence : les chaussures sont interdites.




Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
Architecture pour lire à son aise : à plat ventre, assis, appuyé

NDLR — « La Joie par les livres » n’aime guère citer de noms. Les architectes de la bibliothèque sont MM. Thurnauer, Véret, Renaudie et Riboulet. La bibliothécaire principale est Mlle Geneviève Patte. L’association a confié sa présidence à M. Rémy Schlumberger et sa présidence d’honneur à M. Julien Cain, membre de l’Institut. Quant à la personne de grand cœur qui est à l’origine de tout, elle entend garder l’anonymat le plus complet.

Clamart - Cité de la plaine - La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque des enfants, anciennement La Joie par les livres.  Architecte: Atelier de Montrouge (Gérard Thurnauer, Jean Renaudie, Jean-Louis Véret et Pierre Riboulet)  Mobilier: Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Harry Bertoia  Construction:  1965
Premier contacts avec l'art de leurs temps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...