jeudi 30 octobre 2014

Nantes - Université - Fresque mosaique - Jorj Morin

Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"
Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.
Artiste: Jorj Morin
Création: 1975 - 1976

Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"  Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.  Artiste: Jorj Morin  Création: 1975 - 1976



Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"  Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.  Artiste: Jorj Morin  Création: 1975 - 1976



Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"  Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.  Artiste: Jorj Morin  Création: 1975 - 1976



Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"  Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.  Artiste: Jorj Morin  Création: 1975 - 1976



Nantes - "Naissance des signes" ou "Signe non identifiés"  Mur mosaïque - Université Lettres et sciences humaines, Bâtiment du Tertre.  Artiste: Jorj Morin  Création: 1975 - 1976



lundi 27 octobre 2014

Paris - Immeuble av. Paul Doumer - Roger Anger, L'Oeuf

Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer
Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder
Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes
Peinture: Domenico Gnoli
Construction: 1960

Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



Paris - 16ème - Immeuble Avenue Paul Doumer, Rue Scheffer  Architectes: Roger Anger, Pierre Puccinelli, Lilianne Véder  Sculptures, Décoration: Charles Gianferrari, L'Oeuf Centre d'Etudes  Peinture: Domenico Gnoli



jeudi 23 octobre 2014

Meudon - Projet maison - André Sive, Jean Prouvé

Meudon - Projet maison d'André Sive
Architecte: André Sive
Ingénieur: Jean Prouvé
Projet: 1950

Meudon - Projet maison d'André Sive  Architecte: André Sive  Ingénieur: Jean Prouvé  Projet: 1950

L'architecte André Sive, au moment de la construction de la Cité Sans Souci à Meudon, chantier d'expérience du M.R.U. dont il avait la charge en association avec Henri Prouvé, a envisagé de créer, pour son propre usage, une maison complémentaire.
Le projet n'a pas été réalisé.
Les éléments coque des ateliers Jean Prouvé, de Nancy, auraient été combinés avec une partie importante de maçonnerie.

Textes et plans: L'Architecture d'Aujourd'ui - 1953

Meudon - Projet maison d'André Sive  Architecte: André Sive  Ingénieur: Jean Prouvé  Projet: 1950



Meudon - Projet maison d'André Sive  Architecte: André Sive  Ingénieur: Jean Prouvé  Projet: 1950



Meudon - Projet maison d'André Sive  Architecte: André Sive  Ingénieur: Jean Prouvé  Projet: 1950



Meudon - Projet maison d'André Sive  Architecte: André Sive  Ingénieur: Jean Prouvé  Projet: 1950



lundi 20 octobre 2014

Mérignac - Studio Photo Burdin - Salier, Courtois

Mérignac - Atelier de photographie Pierre Burdin, Studio photo
Architectes: Yves Salier, Adrien Courtois, Pierre Lajus
Construction: 1966













































jeudi 16 octobre 2014

lundi 13 octobre 2014

Bagneux - Chaufferie "Les Blagis" - A. Gomis, G. Gillet

Bagneux - Chaufferie des Blagis, Cité des Tertres et Cuverons.
Architectes: André Gomis, Guillaume Gillet
Ingénieur: Vladimir Bodiansky
Construction: 1955 - 1959

Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959

André Gomis


Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959

Jean Lefebvre et Bernard Blier à Bagneux en 1967 pour "Du mou dans la gâchette" de Louis Grospierre.

Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959



Bagneux - Chaufferie Cité des Tertres  Architecte: André Gomis, Guillaume Gillet  Ingénieur: Vladimir Bodiansky  Construction: 1955 - 1959

photo: Véra Cardot, Pierre Joly


jeudi 9 octobre 2014

Ville-d'Avray - Maison de Demain - Lionel Mirabaud - Part.2

Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud
Architecte: Lionel Mirabaud
Polychromie: Noël Emile-Laurent
Sculpture: André Bloc
Construction: 1955
Détruite - Demolished

Part.1:  http://astudejaoublie.blogspot.fr/2012/11/ville-davray-la-maison-de-demain-lionel.html

Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.

La maison courageuse de Lionel Mirabaud
Art & Décoration - Septembre / Octobre 1956
par Boris J. Lacroix

IL est rare que le courage ne conquière pas l'estime et singulièrement le courage du chercheur qui accepte le risque de l'expérimentation personnelle. N'eût-il que ce mérite, l'architecte Lionel Mirabaud devrait rencontrer beaucoup d'estime pour l'habitation personnelle qu'il vient de se construire et qui a suscité, jusqu'à présent, au moins autant d'ironie facile que d'encourageantes ou même simplement honnêtes critiques.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


L'ensemble de la maison, vu depuis le jardin. A gauche, les baies de la grande pièce et la terrasse extérieure où se dresse nue forme abstraite moulée en matière plastique par André Bloc. De grandes surfaces jaune clair, très librement distribuées, se détachent sur le fond gris du béton ; polychromie de Noël-Emile Laurent. A droite, l'ouverture libre de l'abri des voitures.



Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.




Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


L’extérieur. Le côté de l'entrée et. le pignon est sur lequel s'ouvrent les chambres d'enfants. A travers l'ouverture dans la joue du porche couvert, on aperçoit les fenêtres de la cuisine.
Toute l'architecture extérieure a été l'objet d'une minutieuse recherche de polychromie, par Noël Emile-Laurent. De ce côté ce sont différents tons de gris qui jouent avec le rouge sur le gris de fond du béton. La volonté de dissocier les contours de la couleur et les lignes de l'architecture est nettement marquée. 
Ce parti inattendu ne manque pas de surprendre; s'il n'entraîne pas l'adhésion immédiate d'un œil qui a d'autres habitudes, cela n'implique pas qu'il soit, nécessairement, condamnable pour autant.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


La grande cheminée de la pièce de séjour : un panneau vertical, légèrement concave, et une dalle horizontale suspendue, en béton bouchardé. La hotte blanche est en tôle laquée au Tour. Des tablettes en glace sont engravées dans le béton. Suivant la pente du toit, le plafond s'élève progressivement vers la gauche.
Au bout, de l'aile gauche de la cheminée, un cylindre habillé d'aluminium marque l'articulation entre ce que l'on pourrait appeler le secteur public et le secteur privé de la zone séjour. Vu de l'autre côté, ce cylindre confient la penderie. Au fond, on aperçoit la bibliothèque personnelle du maître de maison.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.



Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


Le vestibule, dont une paroi incurvée est revêtue d'aluminium ainsi que les faces internes de la porte d'entrée qu'elle prolonge. Patères à vêtements fixées sous un disque en bois.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


Le coin des repas, sous son plafond surbaissé, est au bout de la pièce de séjour. Un guichet passe-plats et une porte le font communiquer avec la cuisine. Une store vénitien (Kirsch) permet d'isoler cette partie pendant que l'on met ou que l'on dessert la table.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


La cuisine, tout les éléments utiles ont été disposés sous la baie vitrée qui donne sur le jardin. La lumière est abondante mais agréablement tamisée par la verdure.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


L'enfilade des quatre cellules que des cloison-accordéon "Modernfold" permettent d'isoler à volonté. Chaque cellule à sa sortie particulière sur un couloir de service qui aboutit à la salle de jeux.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


La penderie cylindrique où les vêtements sont accrochés autour d'un axe pivotant ; une porte coulissante, galbée, assure la fermeture.


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.


Le programme et le parti
La conception du plan, la plastique architecturale, les volumes intérieurs sont absolument nouveaux et, de ce seul fait, surprenants. Mais, après qu'on a dû se rendre à l'évidence d'un complet accord entre les nécessités pratiques, la formule de vie cherchée et le parti architectural, onne peutplus, sans mauvaise foi, trouver là quoi que ce soit de gratuit ; pas même la fantaisie qui est une nécessaire affirmation de la liberté d'esprit.
Un goût pour la formule facile permettrait de dire que trois pièces seulement se partagent les quelque 250 mètres carrés de construction couverte. Il est seulement exact que les trois grandes zones, susceptibles d'être tout à fait isolées les unes des autres, ne sont que peu, ou pas du tout, cloisonnées intérieurement.
Les parties de la zone séjour correspondant aux appellations de salle à manger, de salon, de bureau, de bibliothèque, de chambre de maître se succèdent, notamment, sans autres séparations que des frontières virtuelles. Lorsqu'on a constaté combien ces différents secteurs conservaient de respective et réelle indépendance, le nombre; des pièces semble croître à vue d'œil. Les quatre chambres du domaine des enfants, dont une pour la gouvernante, forment un ensemble d'un seul tenant, mais qu'on a la faculté de cloisonner à tout moment, selon les besoins. La zone de service, par nécessité pratique, est la plus classiquement divisée avec une porte pour chaque cellule : cuisine, chambre de domestique, chaufferie, etc.

La Construction
La maison est entièrement à rez-de-chaussée, sur vide sanitaire, sans cave. Ossature en béton armé avec remplissages en briques creuses. Couverture par une dalle à forte pente avec étanchéité « multicouche». Menuiserie métallique pour les portes et les fenêtres ; ces dernières sont toutes équipées de stores vénitiens (Kirsch).
Le plafond est enduit d'un mélange projeté d'amiante et de laine de verre (procédé ITA). Avec l'aspect moelleux d'un molleton, ce revêtement possède un grand pouvoir d'absorption acoustique, et l'on est surpris de rencontrer une ambiance aussi amortie dans des volumes aussi importants et aussi dépouillés. C'est peut-être là un des secrets de l'accueillante intimité qui se dégage de toute l'installation.

Le résultat
Les hommes qui ne sauraient marcher qu'avec leurs propres jambes se contentent trop souvent de penser avec les idées des autres ; la maison de Lionel Mirabaud pourrait déjà se contenter du seul mérite d'être l'expression d'une pensée indépendante. On peut ajouter qu'elle représente un rare équilibre entre le propos initial et le résultat, qu'elle élargit les bases de conception de l'habitat, etc. Ce ne sont là, toutefois, que des mérites abstraits qui semblent mineurs à l'égard de sa qualité la plus concrète : c'est une maison gaie. Elle est gaie parée que sa liberté touche à la désinvolture et parce qu'elle surprend. Mais, comme les étonnements qu'elle suscite aboutissent toujours à une satisfaction pratique ou à un contentement intime, on retrouve le critérium essentiel: c'est une maison que l'on aimerait habiter.


Boris J. Lacroix - 1956


Ville d'Avray - La Maison de Demain - Lionel Mirabaud  Architecte: Lionel Mirabaud  Polychromie: Noël Emile-Laurent  Sculpture: André Bloc  Construction: 1955  Détruite.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...